Construire une rampe d’accès

Construire une rampe d’accès pour fauteuil roulant

Installer une rampe d’accès de façon sécuritaire et qui respecte les normes n’est pas nécessairement facile et à portée de n’importe qui. Une rampe doit permettre à une personne en fauteuil roulant d’accéder à sa résidence sans obstacle et avec un effort minimal.

Pour plusieurs personnes en fauteuil roulant ne pas disposer d’une rampe d’accès c’est les condamner à demeurer dans la maison. Les infrastructures municipales et commerciales sont de plus en plus adaptées aux personnes en fauteuil roulant et à mobilité réduite. Encore faut-il que la personne puisse sortir et entrer de sa résidence!

La règle 1:12 pour faciliter l’accès au fauteuil roulant

La règle 1:12 n’est pas un code secret pour une secte ou un groupe d’initiés! Elle détermine la pente maximale de la rampe. C’est simple, pour monter d’un pied de haut, il faut une rampe de 12 pieds de long. En métrique, pour monter de 30 centimètres, il faut une rampe de 360 centimètres soit 3,6 mètres de long.

Pour plusieurs maisons, il faut monter trois ou quatre marches pour atteindre le balcon de la porte d’entrée. Une montée d’un mètre (3,3 pieds) exige une rampe de 12 mètres (39,4 pieds), c’est très long! Très peu de terrains peuvent accueillir une telle rampe. Si L’espace n’est pas disponible, il faut envisager d’installer une plateforme élévatrice extérieure.

Obligation de créer des paliers

Une pente continue ne peut pas excéder 29 pieds (8,8 mètres) de longueur sans devoir créer un palier de repos. Ce palier devra mesurer 5 pieds (1,5 mètre) de long. Idéalement, le palier devrait se trouver au centre de la montée afin d’avoir 2 segments sensiblement de même longueur.

Devant une montée nécessitant une rampe de 40 pieds (12,2 mètres), un palier de 5 pieds (1,5 mètre) de long sera installé après 20 pieds (6,1 mètres) de montée et sera suivi d’une autre montée de la même longueur. On comprend qu’il faut beaucoup d’espace pour installer une rampe de 45 pieds (13,7 mètres).

Plateforme élévatrice extérieure pour fauteuil roulant

L’installation d’une plateforme élévatrice extérieure peut s’avérer la meilleure solution. Cependant, avant d’agir, il faut procéder à une analyse rigoureuse de l’environnement de la porte d’entrée. Outre la hauteur de la galerie, sa dimension est importante pour permettre à un fauteuil roulant d’y pivoter. Il faut aussi prévoir un chemin sans obstacle pour se rendre à la plateforme. La présence d’un escalier pour une entrée de sous-sol, d’une fenêtre, d’un arbre peuvent s’avérer des obstacles à contourner, voire même à éliminer, pour une installation pratique et sécuritaire.

Bien s’informer pour éviter les ennuis

Il faut toujours consulter une personne expérimentée qui pourra vous proposer la meilleure solution pour répondre à vos besoins, et ce, en tenant compte de votre milieu de vie. Pour l’installation d’une rampe d’accès, il existe plusieurs règles pour répondre aux normes du code du bâtiment et surtout pour assurer la sécurité et le confort de la personne en fauteuil roulant et de son proche aidant. Consulter un expert peut éviter bien des tracas par la suite.

Un expert pourra aussi regarder comment adapter l’Intérieur de votre entrée pour en faciliter l’accès. Un portique trop étroit peut aussi s’avérer un obstacle infranchissable.

Vérifier avec la municipalité

Bien entendu l’installation d’une rampe d’accès et d’une plateforme élévatrice peuvent nécessiter un permis de votre municipalité. Il est important de s’informer dès que vous envisager de faire l’installation de l’un ou l’autre des équipements facilitant l’accès à votre domicile.

Bien ancrer au sol une rampe pour un accès sécuritaire

Des pattes d’éléphant

Vous avez bien lu! Ne partez pas au zoo demander à un éléphant de vous prêter ses pattes! En construction, l’expression « patte d’éléphant » décrit des blocs de béton avec une base évasée qui est conçue pour recevoir un poteau de bois de 4 pouces sur 4 pouces, un «4 par 4».

Les pattes d’éléphant sont une façon relativement simple d’installer une rampe. Généralement, il faut creuser un trou à l’emplacement du poteau, y verser de la poussière de roche ou du gravier sur lequel repose la patte d’éléphant. Cette installation est solide et sécuritaire, mais bougera selon les mouvements du sol causés par le gel. Si votre rampe vous permet d’atteindre le perron de votre maison qui généralement est ancré profondément au sol pour se protéger des mouvements du gel, la rampe peut se soulever légèrement, mais généralement pas suffisamment pour causer un désagrément en hiver.

Se protéger du gel

D’autres techniques d’ancrage au sol peuvent protéger du gel notamment un pilier de béton cylindrique coulé dans un tube de carton communément appelé un « sonotube ». Celui-ci doit être suffisamment profond pour ne pas bouger à cause du gel et du dégel du sol.

Une autre alternative est le pieu vissé. Imaginez une longue vis de métal avec une hélice à son extrémité. La longueur de la vis, ou du pieu, dépend des caractéristiques du sol dans lequel elle est installée. Un madrier est installé sur l’extrémité extérieure du pieu et fournit l’appui nécessaire pour soutenir la rampe d’accès.

À ne pas oublier!

Des seuils de portes pour fauteuils roulants

Le seuil de porte d’entrée dans une maison peut aussi être un obstacle pour une personne en fauteuil roulant. Dans certains cas il faut aussi compléter la rampe par l’installation d’un plan incliné avec une pente douce, qui facilite la montée et la descente du fauteuil.

Le Programme d’Adaptation de Domicile (PAD)

Le coût d’une rampe adéquate est relié à plusieurs facteurs : la distance à parcourir, le nombre de tournants et de paliers nécessaires, le type d’ancrage au sol, etc. Une personne handicapée peut faire appel au programme pour obtenir une aide financière si une rampe ainsi que d’autres modifications du domicile sont nécessaires : élargir les cadres de portes, prévoir des plans inclinés, adapter une salle de bain, modifier une cuisine.

Faire appel à un expert en adaptation de domicile

Construire une rampe d’accès peut sembler assez facile. Cependant, construire une rampe d’accès qui répond aux normes de construction, qui est bien faite avec les matériaux appropriés, est beaucoup plus complexe. Si vous avez besoin d’une rampe, ne laissez pas n’importe qui la construire. Pensez utiliser une entreprise expérimentée qui va vous garantir que votre rampe sera adéquate et surtout sécuritaire.