Comment aménager une salle de bain pour une personnes en perte d’autonomie

Adapter une salle bain

La salle de bain est souvent le premier endroit où des travaux d’adaptation seront nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques d’une personne handicapée ou une personne en perte d’autonomie.

Une salle de bain comprend 3 zones distinctes qu’il faut analyser pour bien planifier une transformation qui répondra aux besoins, de façon sécuritaire et efficace. Mais avant tout, il faut être en mesure d’entrer dans la pièce. Souvent, les portes ne sont pas assez larges pour permettre d’entrer avec un fauteuil roulant. Donc, la première chose à faire consiste à agrandir l’ouverture de la porte si, évidemment, la structure de la maison le permet. De plus, si une personne se déplace en fauteuil roulant, il faut disposer d'une aire de giration adéquate, soit un diamètre de 60 pouces ou de 150 centimètres. Cela peut représenter un défi important surtout dans des maisons construites depuis longtemps où l’espace réservé à la salle de bain était relativement limité. C’est donc important de planifier des travaux d’adaptation de la salle de bain avec des personnes expérimentées pouvant proposer différentes alternatives selon les besoins et la configuration des lieux.

Avant d’adapter votre salle de bain, consultez un expert

Surtout, avant de vous lancer dans la modification de cette partie de la salle de bain, il est important de consultez un expert en adaptation de domicile. Ce conseil est vrai pour assurer un lavabo et un comptoir fonctionnel, confortable et sécuritaire. Il est aussi vrai pour la suite de la transformation de votre salle de bain.

Le lavabo et le comptoir pour une personne en fauteuil roulant

Pour une personne au fauteuil roulant, il faut nécessairement abaisser la hauteur de la vanité ou du meuble-lavabo et surtout, libérer le dessous. La personne doit être en mesure d’approcher sa chaise suffisamment pour utiliser le lavabo. Souvent nous allons parler d’installer un « lavabo - bedaine ». Un lavabo dont le devant est plus avancé et forme comme un « ventre rond » qui facilite l’insertion du fauteuil en dessous.

Ce n’est pas tout! Il faut aussi déplacer la plomberie se trouvant en dessous du lavabo. Nous parlerons alors d’un siphon désaxé ou d’une plomberie désaxée. Terme technique pour dire que les tuyaux seront déplacés pour éviter qu’ils soient directement sous le lavabo. Sous le drain, un coude permet de rejoindre le siphon et le reste des éléments de plomberie qui seront dans le mur ou proche de celui-ci.

Certains proposent un miroir en angle. Notre expérience nous permet de ne pas suggérer ce type d’installation. Il est préférable de s’assurer que le miroir soit installé à la bonne hauteur : directement au-dessus du comptoir et assez haut pour permettre aux autres personnes de la maison d’en bénéficier.

Adapter la cuvette de la toilette pour les personnes en perte d’autonomie

La toilette peut être changée pour s’assurer d'une hauteur confortable! Souvent une cuvette plus haute permettra à la personne de se relever plus facilement. Pour éviter de changer la toilette, il existe aussi des élévateurs à toilette qui d'Installe entre la cuvette et la lunette.

Idéalement, l’installation de barres d’appui est nécessaire. Elles facilitent les mouvements et aident à garder l’équilibre au moment de s’asseoir ou de se relever. Elles peuvent être installées au mur si la configuration des lieux le permet. Sinon, il est possible de poser des barres rabattables ancrées sur le mur arrière de la toilette. D’autres types de barres sont reliés à la toilette avec un appui au sol.

Des équipement qui s'adaptent à votre environnement et vos besoins

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est possible d’adapter les équipements en fonction du type de salle de bain dont vous disposez. L’important est d’assurer la sécurité des personnes utilisatrices. Avant de prendre une décision il faut réfléchir à l'utilisation, à l'entretien et à la sécurité des personnes en perte d'autonomie ou handicapées, mais aussi des autres membres de la maisonnées.

Adapter le bain et la douche pour les personnes en perte d’autonomie

Le bain est une zone périlleuse dans une salle de bain. En vieillissant, enjamber la baignoire devient un sport extrême, encore plus si vous disposez d’un bain podium! L’idéal est de transformer votre bain en douche sans seuil ou avec un seuil minimal. Des travaux qui peuvent être réalisés par notre équipe de Réno+Médic. Il faut retirer le bain, quelquefois déplacer le drain, installer un fond de clouage pour ancrer solidement des barres d’appui, refaire la tuile des murs et du plancher. Pour le plancher, il faut toujours choisir des tuiles antidérapantes et pouvant épouser les différentes pentes menant au drain. Souvent, nous utiliserons de la mosaïque qui est plus facile à agencer pour créer la pente nécessaire.

Des barres d’appui

Même si vous ne transformez pas votre salle de bain au complet, il faut installer des barres d’appui dans votre douche ou votre bain. Une perte d’équilibre, un faux mouvement et la personne va chercher à s’agripper quelque part. Le support à serviette, voire même le rideau de douche, seront les premiers endroits où, par réflexe, la personne prendra appui, avec un résultat catastrophique et une chute inévitable. Des barres d’appui solidement ancrées au mur permettront à la personne de reprendre pied et d’éviter une chute. Une chute dans la salle de bain et plus spécifiquement dans un bain, ne pardonne pas!

Votre sécurité avant tout!

D’autres équipements peuvent aussi assurer la sécurité de la personne. Pensons notamment à un banc de transfert, un siège de douche, une poignée de bain, une barre avec ventouse.

Encore une fois, faire appel à un expert tant pour planifier les travaux que pour les exécuter permet de garantir votre sécurité et votre confort.